Articles

Affichage des articles du juillet, 2010

Emeka Okereke. Un jeune photographe au talent inconstestable.

Image
Photographe, vidéaste, Nigeria. Vit et travaille entre Paris, Berlin et Lagos. Membre du collectif DOF, Depth of Field. Il a notamment participé à des
évènements comme le Snap Judgments : New Positions in Contemporary African Photography au Centre de Photographie à New-York, la 2e Biennale de l'art contemporain de Séville en Septembre 2006, Paris Black à Bayreuth à la même époque et collaboré à des projets comme Do we need Cola-cola to dance ?

Rich Dad poor Dad (Lagos)

Emeka Okereke est un jeune photographe talentueux et le symbole d'une nouvelle génération d'artistes Africains.Son regard, fort, inquisiteur, fier, parfois provocateur, et toujours authentique, est celui d'un artiste qui va au-delà des apparences, dont l'oeuvre s'inscrit dans une démarche tout à la fois personnelle et universelle, une démarche qui nous amène à découvrir une autre réalité africaine, et à réfléchir sur cette question essentielle qu'est celle de notre identité.
Une oeuvre artistiqu…

Nuestros Silencios

Image
"Nuestros silencios",cet alignement, de 10 bustes tous rendus muets, mais, délivrant néanmoins un message, était impressionnant et j'y ai passé quelques heures à méditer en les regardant.



"Nuestros silencios",l’exposition monumentale itinérante signée par l’artiste sculpteur Rivelino.
Après Lisbonne et Madrid, Bruxelles se met au diapason du Mexique en ayant accueillie du 21 avril au 15 juillet 2010 cette exposition de sculptures monumentales en bronze composée de dix bustes d’une dimension de 320 X 320 X 110 cm.
Conçue pour être exposée dans des lieux publics comme des places, rues, avenues, l’exposition se veut une rencontre tactile avec le citoyen du monde.

L’exposition a également été rendue accessible aux non-voyants et aux personnes souffrant de déficiences visuelles, au moyen de l’intégration d’une onzième pièce : un « cube tactile » avec à l’intérieur quatre sculptures à l’échelle qui, sans être vues, peuvent être touchées.






Voici quelques unes de mes pri…