Articles

Affichage des articles du avril, 2012

Hommage à Bernard B Dadié!

Bernard B Dadié

Bernard B Dadié, "l'orfèvre" des lettres  (1916-.....) ,  par   AMI  Bernard Dadié est reconnu pour ses écrits et ses efforts à défendre les cultures africaines. Dadié a grandi sous l’influence française et les effets de la colonisation sont un thème principal dans ses écrits.
Dadié est né à Assinie, près d’Abidjan en Côte d’Ivoire en 1916. Son père, Gabriel Binlin Dadié, fondateur de l’association « Syndicat des Planteurs Africains » qui a joué un rôle dans le Parti Démocratique de la Côte d’Ivoire, et son oncle Melantchi, fermier à Bingerville, l'ancienne capitale de la Côte d’Ivoire, ont élevé Dadié. À cette époque, Dadié a developpé ses croyances philosophiques sous l'influence de la culture et de la société. Dadié s'est rendu compte de l’importance de la famille et de la communauté.
 "On ne fait pas toujours dans la vie ce que l'on veut, mais on doit lutter pour être ce que l'on veut être."    Pendant la première partie …

Promesses de Vie...Exposition

Image
Cette année, l'Espace Grand-Leez (Ancienne maison communale) ouvrira ses portes au "Parcours d'Artistes" du 26 avril au 6 mai 2012
Toutes les disciplines du langage plastique seront exposées : dessin, sculpture, peinture, aquarelle, photographie, vidéo, gravure …
Les espaces d’exposition seront accessibles les samedis, les dimanches et le 1er mai, soit 5 jours d'exposition.
Pour le parcours, 22 artistes ont répondu à l'appel d'Espace Grand-Leez et del'Atelier des Femmeset vous accueilleront pour présenter leurs oeuvres. Pour cette 6ème édition, les artistes se regroupent autour du thème de l'eau !
J'y présenterais quelques photos d'art, d'une série consacrée à l'eau, la nature , et appelée "Généreuse Nature". Photos prisent au Gabon en 2011.

Pour plus d'information : Parcours d'artistes Grand-Leez

Cheveux courts et séduisantes!

Image
Un petit clin d'oeil à vous chères amazones, un portfolio photo  de Emilie Wattellier,  avec la participation de la journaliste  Ifrikia Kengué qui est génialement différent sur de belles femmes aux cheveux naturels...: Réflexion d’une Congolaise aux cheveux courts"Porter les cheveux courts et crépus, une réelle gageure pour la Congolaise qui ne jure plus que par son tissage, ses cheveux défrisés ou ses tresses savamment exécutées dans les salons de coiffure qui font florès à Brazzaville. Et oui, « La beauté d’une femme se reflète par sa coiffure ». Un adage qui prend ici tout son sens à en croire les visites hebdomadaires de la Congolaise chez sa coiffeuse. Pourtant de plus en plus de femmes osent les coupes courtes et naturelles, rompant ainsi avec les nombreuses croyances autour de ces coiffures.
Plus qu’un besoin, c’est pour certaines le désir d’exprimer leur différence. Parce qu’elles ne veulent pas être des Mmes Tout le monde, elles arborent une coupe différente."

S…