Articles

Affichage des articles du 2010

Union de deux univers: photo et peinture

Image
Je gère 3blogs et 1 site, sans compter les boutiques (fine-art, dawanda,...), c'est beaucoup trop même pour moi...

Pour l'heure ce message ne concerne que 2 blogs, l'un sur l'univers de la photo, et l'autre sur l'univers de la peinture, des illustrations. Mais pourquoi ai-je voulu séparer photos et peintures, cela fait des jours, des nuits, que j'y pense...Pourquoi...Pourquoi...
Pas de réponse, alors, il est temps d'agir, en parlant de temps justement j'en ai si peu sur le web, vu que je le passe sur mes toiles ou sur la lune,...
Alors voilà ma décision: dès ce soir je fais convoler en juste noces réalités et rêves, l'appareil photo et le crayon, le cliché et la toile, ...Et toutes les informations artistiques , nouveautés seront révélées dans ce blog l'objectif d'ami et/ou sur mon site mbia-art...

Bonne balade sur une des planètes d'AMI.:-))

Arbuste de noel!!!

Image
Voici mon arbre de noël cette année, un simple arbuste!
Voici une histoire spirituelle et humoristique d'Antony de Mello, pour passer les derniers jours de l'année 2011 en paix, avec un thé pour réchauffer les cœurs:

"LE MEILLEUR THE DU JAPON"
"Il y avait un groupe de vieux messieurs au Japon qui se réunissaient pour échanger des nouvelles et boire du thé. Une de leurs source de plaisir était de rechercher des variétés de thé coûteux et de créer de nouveaux mélanges qui ravirait le palais.

Lorsque ce fut le tour d'un des plus anciens membres du groupe de divertir les autres, il servit le thé avec la plus grande cérémonie, mesura les feuilles d'un récipient d'or. Tout le monde fit alors des éloges de ce merveilleux thé et ils exigèrent de connaître la recette particulière, la combinaison qui lui avait permis d'arriver à ce mélange exquis.

Le vieil homme sourit et dit: «Messieurs, le thé que vous trouvez si délicieux est celui qui est bu par les paysan…

Antoine Sempé: "Visages d'Afrique"

Image
Le coup de coeur de ce mois est un peu atypique. Il s'agit de celle d' Antoine Tempé (né en 1960)qui après une école de commerce en France devient trader à New-York en 1984.
En 1989, il commence la photo en amateur .
Il commence par couvrir les nuits new-yorkaises pour diverses revues européennes avant de photographier ses amis danseurs dans son studio. Ce travail le mène rapidement à collaborer avec des compagnies de danse afro-américaines
En 1991 il devient quasiment photographe la moitié de son temps.
En 2000, il s’embarque pour un voyage photographique d’un an en Afrique de l’Ouest et à Madagascar : C’est là qu’il découvre la danse africaine contemporaine et qu’il commence sa série intitulée Danseurs d’Afrique.
Depuis, il répartit son temps entre Paris, l’Afrique de l’Ouest, le Brésil et New York, assurant à travers le monde la couverture de festivals de danse, animant des actions de formation (ateliers photographiques…), travaillant pour la presse internationale tout en con…

Protection & streetart

Image
Mauvaise nouvelle , mes photos n'ont pas été selectionnées pour le concours "petit patrimoine de bruxelles".
Mais pas découragée du tout, toujours avec mon appareil ,je suis allée me balader dans le centre de bruxelles, et je suis tombée sur ce graff'. Et hop, une deux trois:




Protection toujours de rigeur. Peace. AMI

Petit patrimoine à Bruxelles

Image
La Direction des Monuments et des Sites de la Région de Bruxelles-Capitale a lancé, le 1er juin 2010, un concours photographique consacré au petit patrimoine bruxellois.
Poignées de porte, vitraux, sgraffites, panneaux de céramiques, sculptures, boîtes aux lettres, serrures… Des petits éléments qui embellissent notre patrimoine et qui font toute la spécificité et le charme de la Capitale.

Ci dessous ma participation, et si l'une d'entre elle est sélectionnée, une exposition aux Halles St Gery est prévue.

“Bouton de porte ailée”,
30 rue de la Brasserie, Commune d’Ixelles


“Boîte au lettre torsadée”,
26 rue de la Brasserie, Commune d’Ixelles

“Homme à la houe”,
99 avenue Marie de Hongrie, Commune de Ganshoren


Il ne reste plus qu'à attendre la délibération du jury!

"Représentation du Rite" by Emeka OKEREKE

Image
Une autre série de photos du talentueux nigerian, Emeka Okereke"
"Dans la représentation du rite à travers les contacts corporels
entre les deux sexes, le photographe cherche à rendre
compte de l’importance et du sens de la passion entre un
homme et une femme. Grâce à certaines touches
artistiques, qu’il apporte à l’aide de techniques
d'éclairage, il crée une ambiance discrète, apte à illustrer
son propos. Le travail en noir et blanc transforme toute
lumière en blanc et toute ombre en noir, créant une
simplicité qui laisse le regard se fixer sur l’essence même
de la scène."
(source texte: actuphoto.com)










Crédits Photos: Copyright © Emeka OKEREKE. Tous Droits Réservés

Emeka Okereke. Un jeune photographe au talent inconstestable.

Image
Photographe, vidéaste, Nigeria. Vit et travaille entre Paris, Berlin et Lagos. Membre du collectif DOF, Depth of Field. Il a notamment participé à des
évènements comme le Snap Judgments : New Positions in Contemporary African Photography au Centre de Photographie à New-York, la 2e Biennale de l'art contemporain de Séville en Septembre 2006, Paris Black à Bayreuth à la même époque et collaboré à des projets comme Do we need Cola-cola to dance ?

Rich Dad poor Dad (Lagos)

Emeka Okereke est un jeune photographe talentueux et le symbole d'une nouvelle génération d'artistes Africains.Son regard, fort, inquisiteur, fier, parfois provocateur, et toujours authentique, est celui d'un artiste qui va au-delà des apparences, dont l'oeuvre s'inscrit dans une démarche tout à la fois personnelle et universelle, une démarche qui nous amène à découvrir une autre réalité africaine, et à réfléchir sur cette question essentielle qu'est celle de notre identité.
Une oeuvre artistiqu…

Nuestros Silencios

Image
"Nuestros silencios",cet alignement, de 10 bustes tous rendus muets, mais, délivrant néanmoins un message, était impressionnant et j'y ai passé quelques heures à méditer en les regardant.



"Nuestros silencios",l’exposition monumentale itinérante signée par l’artiste sculpteur Rivelino.
Après Lisbonne et Madrid, Bruxelles se met au diapason du Mexique en ayant accueillie du 21 avril au 15 juillet 2010 cette exposition de sculptures monumentales en bronze composée de dix bustes d’une dimension de 320 X 320 X 110 cm.
Conçue pour être exposée dans des lieux publics comme des places, rues, avenues, l’exposition se veut une rencontre tactile avec le citoyen du monde.

L’exposition a également été rendue accessible aux non-voyants et aux personnes souffrant de déficiences visuelles, au moyen de l’intégration d’une onzième pièce : un « cube tactile » avec à l’intérieur quatre sculptures à l’échelle qui, sans être vues, peuvent être touchées.






Voici quelques unes de mes pri…

Urban Africa by Africans photographs

Image
Un demi-siècle après les indépendances africaines, les années 2010 marquent, pour de nombreux pays du continent (17), le cinquantenaire de l’accession à l’indépendance politique. Les regards sont tournés vers le continent africain.
Souvent considéré comme un continent défini par le sous-développement, la pauvreté, la guerre et le tourisme, pour 2010, dans le cadre d'une exposition "urbanafrica" au Musée du Design à Londres, l'un des grands architectes de sa génération David Adjaye, présente une Afrique différente.
Par cette exposition Adjaye présente l'Afrique dans une lumière différente, examinant les constructions(bâtiments) et les endroits(places) qui ont une résonance spéciale avec ses préoccupations d'architecte.

"I realized there was a cavity in the collective consciousness of urban life in Africa."---David Adjaye, Architect

Sur le lien ci-dessous, vous pouvez découvrir un article d'un journaliste de CNN,Mark TUTTON émission" Inside Afr…

Retrospective sur Roger Ballen

Image
Roger Ballen, wirling wires 2001

Dans le cadre de l'AFRIQUE VISIONNAIRE", le PALAIS
DES BEAUX-ARTS(23 Rue Ravenstein), à Bruxelles, organise un ensemble d'expositions, de conférences,de projections, de concerts...

Du 25/06/2010 au 26/09/2010 c'est l'occasion de découvrir le photographe sud-africain d’origine américaine Roger Ballen
Qui "Depuis près de 30 ans, développe une oeuvre magistrale en perpétuelle évolution. Du style documentaire de ses débuts à ses mises en scène plus picturales, son univers singulier navigue entre rêve et réalité. Une oeuvre énigmatique, drôle et troublante à la fois à découvrir en 200 photographies, des premières images à Boarding House, sa dernière série en date."
(source: BOZAR)

A ma mère,a mes soeurs

Image

Compositions ethnic zen

Image

London_Lovers

Image
London_Lovers, première mise en ligne par ANZUE. ... Romantisme à Londres (2009)...
Un clin d'oeil sur des sculptures qui me parlent, enfin des sculptures qui, s'humanisent juste un moment ?
Accessible sur pixinthecity et aussi dans la rubrique rencontre sculpturale de mon site

Qu'en 2010 tout vous sourit!

Image
En 2010 les regards convergent vers l'Afrique, un continent à multiples facettes.
Parce qu’un demi-siècle après les indépendances africaines, les années 2010 marquent, pour de nombreux pays du continent, le cinquantenaire de l’accession à l’indépendance politique. Citons : le Bénin, le Burkina-Faso, le Cameroun, la république centrafricaine, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, Madagascar, le Mali, le Niger, le Nigeria, la RDC, le Sénégal, la Somalie, le Tchad, le Togo,…)
Cette année plus encore, mon voeux est de montrer, de représenter l'Afrique positive.
En attendant une prochaine exposition, une image de la dynamique Dakar.

votre artiste, AMI.

Goree between past and present

Image
Africaine ressentant l’appel de la terre-mère. Mai 2009, je repars sur le continent africain pour me re-sourcer, me re-vivifier. Après une escale à Dakar me voici sur la navette me transportant sur l’île de Gorée.

«Je soupèse le vent … Sous mes pas à l’envers » . Vers d'une poétesse Carla Ferro.



Silencieuse sur le sable Goréen. Interpellée, interloquée, me voilà parmi les toubab. Payant une taxe juste, 500fcfa, qui ira aux habitants de Gorée.
Je veux continuer ma marche, des vendeurs s’approchent pour me présenter leurs produits. Je regarde, je « warale », et là surgit du tréfonds cette interrogation : Ne suis-je plus une africaine ? Non je ne peux le croire!
Je vous propose, vous offre des regards sur l’île de Gorée, celui d’une africaine-toubab !



Le 19juin 2009 lors des CPA (Convergences Professionnelles Africaines), j'ai pu présenter mon reportage-photo à Bruxelles: Goree between past and present.





Quarante photographies de petit format (30 x 20 cm). Un accrochage précis to…